dimanche 15 mars 2009

OMG!

*Mon titre est un clin d'oeil à Hispong...*

Trève de plaisanterie, voici une situation qui est arrivée à une collègue il y a un an.

Donc, il y a un an, Mlle Z sortait d'un resto avec son conjoint. À sa sortie, elle remarque un monsieur, mi-quarantaine, COMPLÈTEMENT saoul qui se dirige vers sa voiture en titubant. Il fouille son trousseau de clés pendant au moins une minute sans trouver celle de son char.

Mlle Z est complètement sous le choc; elle ne peut pas le laisser conduire dans cet état!

Mlle Z: "Monsieur, vous êtes complètement ivre, vous ne pouvez pas conduire"
Mr Saoul: "Inquiete toi pas, jmen va juste dans le parking pis j'ai pas long de route à faire"
Mlle Z: "Si vous prenez votre voiture je vais devoir appeler la police"
Mr Saoul: "Fuck you! Appelle la, la police!"

Eh bien, elle a exécuté ses ordres, elle a appelé la police. Elle leur a donné le numéro de plaque de char ainsi qu'une description physique. Merci bonsoir.

Quelques jours plus tard, la police recontacte Mlle Z. Ils veulent qu'elle signe une déclaration pour faire enquête et prendre son témoignage comme preuve. Mlle Z, alors enceinte de 8 mois, ne veut pas prendre de risque et donner trop d'informations. Elle se dit que si le monsieur la retrace, elle aurait peur qu'il s'en prenne à sa fille.

Ça reste de même.

1 an plus tard, elle se fait convoquer en cour pour aller témoigner contre le monsieur saoul. Parait-il que c'est un récidiviste de l'alcool au volant. Donc, non seulement le monsieur va connaitre son nom, mais il va pouvoir associer un visage à celui-ci. Elle ne se sent pas super safe...

Elle l'avait dénoncé parce que c'était contre ses principes, voulait rester anonyme. Maintenant elle se sent coincée dans cette histoire.

Avoir été à sa place, vous l'auriez dénoncé, le monsieur?

2 commentaires:

Hispong Elbayne a dit…

Il FAUT dénoncer ce genre de comportement.

Ça sent bizarre ton histoire.

Comment se fait-il que les instances judiciaires ne peuvent la rassurer sur la confidentialité de ses informations personnelles?

Yano a dit…

Il y a 5-6 ans, alors que j'étais en voiture avec ma soeur, on s'est fait rentrer dans le derrière à une lumière rouge par un récidiviste paqueté raide qui roulait à 50. Il s'est sauvé. Moi et ceux qui s'était fait rentrer dedans (ceux par moi!) on ne savait pas trop quoi faire, ma petite soeur paniquait un peu, la totale, quoi. J'ai pris le # de plaque en note sur la saleté de mon char et ils l'ont retracé.

Convoqués un an plus tard, nous sommes allés témoigner. C'était sa 9e fois tabarnac! Un vieux malheureux qui avait visiblement raté sa vie. J'ai eu deux secondes d'humanité avant de me rappeler que ça gars là aurait pu nous tuer et en tuer éventuellement d'autre.
Ton amie n'a pas à s'inquiéter, la majorité de ces saoulons immatures n'en veulent qu'à eux-mêmes. Sont juste dangereux quand ils sont derrière un volant.

C'est un devoir d'y aller. La conséquence un peu plate du beau geste qu'elle a fait. Bravo à elle!