lundi 16 février 2009

Concert contre le cancer :: Le verdict

Quelle soirée hallucinante!

Tel que discuté ici, c'était soirée chic de concert vendredi passé.
Je suis donc allée me faire couper les cheveux, j'ai mis mes plus jolis pantalons et je me suis fardée comme une vraie poupoune. Ensuite, direction Saint-Hubert pour souper avec mes parents.

Très agréable souper, mes parents sont si merveilleux (c'est génétique... ). En plein milieu du repas, un monsieur s'est étouffé et est carrément devenu bleu! C'était le bout traumatisant de la soirée (ca en prend bien un, n'est ce pas?), mais don't worry, le serveur l'a fait recracher son bout de poulet.

Ensuite, on est arrivées, moi et ma maman, à la Place-des-Arts. Yavait du beau monde, ouh lala! Ma boss en robe de soirée, ma-gni-fi-que!!! Et plein de beau monde important, genre le ministre de la santé et le président de l'Institut.

On avait eu de très bons billets moi et ma mère, donc on a encore plus apprécié le talent de l'Orchestre métropolitain dirigé par Yannick Nézet-Séguin. Il a de l'énergie, le ptit bonhomme! Pour avoir vu plusieurs chefs d'orchestre dans ma vie, celui-ci ne donne pas sa place! Il y est allé de coups de baguettes énergiques et de bises multiples avec la soprano (d'ailleurs époustouflante par sa voix et son choix de robes...)

Bref, ça a été un succès incroyable. Comme c'était un concert bénéfice pour l'Institut, j'ai voulu savoir combien on avait amassé lors de cette succulente soirée...

... pas moins de 400 000$! Tout ça pour la recherche!
Ouais, on peut dire que ça vient de me donner un méchant boost de motivation, de savoir qu'autant de monde est derriere nous et veut nous appuyer.

Merci à tous les généreux donateurs et merci à tous ceux qui contribuent à encourager la recherche sur le cancer.

2 commentaires:

Hispong Elbayne a dit…

Donc en conclusion, le chef d'orchestre sait manier sa baguette?

Julie a dit…

J'pensais que tu allais focuser sur le 400 000 piasses...

Bin non, tu as jeté ton dévolu sur la baguette à Yannick.

Mais oui, j'pense que tu as saisi l'essentiel de mon propos. Hum hum.